Biographie


Auteure-photographe, Caroline Fayaud Zigurs s’est formée à Spéos, école photographique internationale de Paris, puis à ICART Photo. Elle travaille actuellement pour des commandes spécifiques, des reportages d’évènements, de mariages et des portraits corporate, ainsi que pour la mairie de Houilles en tant que pigiste.

C’est dès 1999 qu’elle expose son travail sur le Vexin Français avant de partir réaliser un premier reportage sur les routes reliant Niamey à Tessaoua au Niger, Rencontres fortuites. Son expérience de terrain se verra renforcée par trois années en tant que photojournaliste pour Le Figaro. Caroline couvre en 2005 le pèlerinage des Gitans aux Saintes-Maries-de-la-Mer, attirée par cette communauté et par son nomadisme, et capture l’incroyable atmosphère des célébrations religieuses de cette tradition camarguaise.

Sa rencontre avec le photographe ethnologue Nicolas Reynard en 2001, duquel elle sera l’assistante durant trois ans, marque son orientation tant artistique qu’humaine. Ils travaillent sur les indiens Korubo du Brésil, les Dogons du Mali, le peuple Matis d’Amazonie. Nicolas Reynard sera publié dans le National Geographic et le New York Times Magazine.

Caroline est sollicitée parallèlement par les éditions Graphos, installées à Saint-Valéry-sur-Somme, pour un reportage sur le métier de la mytiliculture, qui sera publié dans Carnets de Baie et la revue Baie de Somme. Le travail de Caroline sur cette région donnera naissance à Reflets de la Picardie… Bords de mer, ouvrage paru en juillet 2008 enrichi de textes de Jane Trouvé, puis à une collaboration de sept années avec l’imprimeur Leclerc sur différents projets.

Les photographies de Caroline seront présentées à trois reprises lors d’expositions collectives à Villers-en-Arthies en 2010, 2014 et 2016. C’est à Pontoise, où elle est installée depuis une dizaine d’années, qu’elle élaborera l’exposition Intimité en décembre 2014, collection de portraits et de paysages capturés au fil de ses voyages. Son travail en grand format sur les portraits des commerçants de Pontoise sera exposé en pleine ville durant le mois de décembre 2015. Et c’est en janvier 2018 qu’elle exposera une importante sélection de ses meilleures images à Conflans-Sainte-Honorine.

L’univers de Caroline Fayaud Zigurs s’est construit sur ses rencontres. Rencontres d’hommes, rencontres de lieux, de paysages et de lumières, au fil de ses voyages lointains comme de ses excursions dans le Vexin où elle vit. Maîtrisant autant le numérique que les formats argentiques, elle navigue entre noir et blanc et couleur, entre ambiances grisées et teintes saturées, l’œil toujours enclin à utiliser un appareil Holga pour capturer les instants qui forgent son imaginaire.
Un imaginaire construit entre l’humain et le paysage.
Entre l’ombre et la lumière.
Entre terre et mer.

Top